La Chef Julie Chaix

Une nouvelle signature culinaire

Une nouvelle saison débute pour La Benvengudo hôtel-restaurant familial niché au cœur des Alpilles en Provence. Dès la fin du confinement, l’établissement situé au pied du village des Baux de Provence rouvre ses portes avec une actualité forte cette année, l’arrivée de la jeune chef Julie Chaix derrière les fourneaux. Une nouvelle donne culinaire placée sous le signe de la fraicheur et de l’audace.

Le retour aux sources

Après avoir fait ses armes aux côtés de grands chefs, Julie Chaix est notamment passée chez Anne-Sophie Pic à Valence et Alain Ducasse au Louis XV à Monaco, la jeune chef de 30 ans décide de prendre son envol et mettre en musique sa propre cuisine.

Enfant du pays, Julie Chaix est passionnée par son terroir et la cuisine si caractéristique de la Provence. Elle puise son inspiration dans ses souvenirs d’enfance et dans la nature qui l’inspire. Fille de maraicher, la cheffe a très tôt été sensibilisée au bon et au respect des saisons.

C’est donc tout naturellement qu’elle a rejoint l’équipe de la Benvengudo, l’un des plus vieux hôtel-restaurant des Baux de Provence qui a en commun avec elle ces valeurs de partage, d’authenticité et de simplicité.

La Benvengudo a été créée et dirigée par Daniel Beaupied (chef étoilé aujourd’hui à la retraite) et c’est désormais sa fille Carole et son époux Viktor qui ont repris, il y a quelques années, la direction de l’hôtel- restaurant.

Saisonnalité et authenticité à la carte

Une cuisine simple et de qualité, voilà comment Julie Chaix définit son travail dans l’assiette.
La jeune cheffe met sa personnalité dans ses créations et propose une cuisine mêlant naturalité et technique.

Elle va à l’essentiel tout en maitrisant les bases de la cuisine gastronomique qu’elle a pu apprendre aux côtés des grands chefs avec qui elle a collaboré.

La promesse de Julie Chaix, proposer une cuisine authentique qui respecte les saisons, les produits et les producteurs avec qui elle va travailler au fil de l’année.

« Il n’y a aucun sens à aller chercher des produits ailleurs alors que nous avons tout ce que nous voulons ici en Provence. Ma cuisine reflète ma personnalité ; pour moi créer une assiette doit exprimer des saveurs mais aussi des valeurs. Je vais proposer une cuisine simple mais goûteuse où seuls les produits de saisons et du terroir seront proposés aux clients».

La cheffe offre une cuisine qui valorise le goût et la simplicité. A la carte du restaurant comme du bistrot ce sont les mêmes produits qui sont proposés, mais travaillés différemment.

« J’ai envie de proposer à nos clients une carte qui les fassent voyager en Provence et qui leur procure des émotions, une carte réduite ou chaque produit est valorisé et travaillé en totalité, pas de gâchis ».

Élaborée en collaboration avec le chef MOF Franck Ferigutti (Intercontinental Genève) la carte du restaurant dévoile des saveurs méditerranéennes subtiles. Dans chaque plat la Provence est présente et une attention toute particulière est portée aux jus.

Le terroir à l’honneur

Dès le départ la cheffe a souhaité marquer sa carte et ses créations culinaires d’une empreinte territoriale, celle de la Provence. Elle ne travaille qu’avec des producteurs locaux et souhaite limiter au maximum les intermédiaires afin de valoriser les artisans de proximité. Ainsi, elle a pris le temps de visiter les producteurs de la région afin de les sélectionner un à un.

Au menu des volailles de la maison Mouriès, le chocolat de la Chocolaterie de l’Opéra à Châteaurenard, ou encore les légumes et les fruits choisis auprès des paysans sur le marché des producteurs des Alpilles.

Une carte bistronomie le midi et un menu « Éveil des sens » le soir

La table de la Benvengudo propose à partir du 15 avril prochain deux cartes.

Le midi une formule bistronomique à 32€* comprenant une entrée, un plat et un dessert au choix parmi la carte.

Le soir un menu « Éveil des sens » en 4, 5 ou 6 services, de 67* à 90€*.

*Hors vin et boisson